Sous marin "Elastic"

Début Octobre 2010, Mon petit-fils, Paul, me demande de lui construire un sous marin.

Paul n'ayant pas encore 5 ans à cette date, je n'envisage pas un modèle radio commandé, en fait après avoir vu le site de Marcel Gajac qui a réalisé un sous marin à élastique, je décide de m'en inspirer pour réaliser un modèle de ma conception.
Après plusieurs erreurs de conception qui donneront un prototype, trop lourd et pas étanche, j'arrive à un modèle dont le fonctionnement est acceptable.
J'ai dû le modifier sérieusement pour obtenir ce résultat, l'ensemble final fonctionne mais il n'est pas aussi esthétique que je le souhaitais au départ.

Je décide de lancer une petite série car mes autres petits-enfants et petits-neveux auront également le leur.
Le diamètre de la coque sera agrandi pour une meilleure flottabilité sans les appendices ajoutés à la coque du premier.
Le corps de la coque reste en tuyau PVC, le diamètre passe de 32mm à 40mm, la longueur de 250mm à 300mm.
Le tube intérieur est en PVC diamètre 20mm.
L'espace de flottabilité entre les deux tubes et le kiosque est rempli de mousse polyuréthane bi-composants.
Le kiosque et les extrémités avant et arrière sont moulés en résine PU.
La quille, le gouvernail et l'hélice sont réalisés en laiton façonné à la main.
La propulsion est toujours assurée par un élastique (Merci à Guy Boniface pour la fourniture d'élastique "spécial planeur").

Différence entre le prototype réalisé pour Paul et le premier de la nouvelle série :

Après deux constructions à l'unité "pour voir", l'ensemble est validé et une série de 4 est lancée :

Fin janvier 2011 : Deux des sous marins sont allés rejoindre leurs propriétaires en Australie où ils ont effectué leurs premières plongées en piscine à la grande joie d'Elise et Thomas, mes petits-enfants du pays des kangourous :

Un autre modèle à la coque allongée est prévu (400mm au lieu de 300mm). La longueur supplémentaire devrait permettre une meilleure autonomie car ces petits sous marins ne parcourent que 6 à 7 mètres sous l'eau avant de revenir en surface. C'est suffisant pour une piscine de jardin ou pour un petit bassin de ville, mais il sera intéressant de voir ce que cette modification apportera.